Hypnose Humaniste

Habituellement, en hypnose, on est dissocié, comme dans un état second. Cet état modifié de conscience permet au thérapeute de travailler avec la partie inconsciente de l'esprit de son patient. En Hypnose Humaniste, le thérapeute amène la personne à gagner en conscience. On parle d'un état de conscience « augmentée », c'est comme être en contact avec son Etre Supérieur, sa Conscience avec un C majuscule. La personne en ouverture de conscience se soigne, et en plus, elle apprend quelque chose d'elle-même, de sa vie, de sa Voie, elle grandit. Grandir en conscience, c'est entrer en contact avec son être profond et harmoniser les contours de sa vie toute entière. Comme le dirait Olivier Lockert, dans les formes habituelles d'hypnose, le praticien est un mécanicien de l'inconscient ; en Hypnose Humaniste, il est un coach de l'âme, un éclaireur.

En Hypnose Humaniste, on utilise des techniques simples et des protocoles précis à adopter en fonction de ce qui amène une personne à consulter. Ainsi, on peut voyager en conscience à travers le temps et l'espace, rencontrer sa maladie, transformer son chemin de vie, soigner et réintégrer ses archétypes féminins et masculins, retrouver sa vraie nature, rencontrer nos parts d'ombre et en transformer les symboles qui habitent notre psychisme et bien d'autres choses encore.

 

Quel type de personne peut-on accompagner en Hypnose Humaniste ?

Les indications sont très larges, ce sont les mêmes que pour toutes les formes d'hypnose, tant pour la santé que pour la qualité de vie. Dans ce cas, on parle de thérapie. Mais l'Hypnose Humaniste a ceci de complet, qu'elle permet également de travailler en psychothérapie. C'est-à-dire de travailler en profondeur sur la structure de l'inconscient, et ceci, entre une à cinq séances. Voilà pourquoi on dit souvent de l'Hypnose Humaniste qu'elle est un heureux mariage entre les thérapies brèves et la psychanalyse.

Les techniques de l'Hypnose Humaniste permettent d'accompagner les adultes et les enfants, et proposent des solutions thérapeutiques extraordinaires dans le cadre de la thérapie de couple. "A ce jour en France, il n'existe rien de comparable", assure Catherine Béthenod.